Pio Santini 1908-1986

(1908-1986)

Revue de presse - [20/08/05 by piosantini]

"Santini a subi l'influence de Paris et garde la haute tradition de l'Italie".


Adolphe de Falgairolle


"... Un peintre d'une grande stabilit√©, qui a absorb√© et s'est nourri du meilleur de la tradition. fran√ßaise du si√®cle dernier. Il y a dans ses peintures la couleur des"fauves", la gr√Ęce de certains pr√©-impressionnistes et l'√©l√©gance d'un Degas.''


Alberto Longa


"Peintre au métier solide, l'italien Santini exprime avec vigueur la poésie du monde sensible. Il y a de la force dans sa manière de dire les choses, de ramasser son dessin et de jouer avec les oppositions de tons, de la finesse, dans la façon dont il nous fait partager son émotion devant les jeux de la lumière sur une rivière."


Jean Delavèze


Pio Santini.

Un peintre qui a le sens du fantastique. C'est si rare !


Colette


On ne rencontre pas souvent un peintre comme celui-l√† dont le caract√®re principal est la modestie. J'entends que Pio Santini ne pense pas √† lui-m√™me mais √† la nature, √† l'homme, lorsqu'il peint. Ses tableaux sont humbles; comme des pri√®res. Sa ma√ģtrise manuelle, sa connaissance approfondie du m√©tier, son Ňďil sensible √† la forme, sensible √† la lumi√®re caressante, la correction de son jeu de touches, l'√©tendue de sa palette o√Ļ n'entre aucun ton douteux ne sont pas g√Ęch√©s par des tours de virtuose. Nous sommes en pr√©sence d'un peintre lucide dont le style est tout int√©rieur, tout pur et donc sans aucune √©quivoque. Ses Ňďuvres, eh bien ! elles sont une f√™te pour l'Ňďil et pour l'esprit.


Jean Chabanon


"Pio Santini sait que l'artiste est, tout en m√™me temps, intelligence, sensibilit√©, sensualit√©, r√™ve et raison. Sa peinture harmonise tout cela en offrant √† toutes les facult√©s de l'homme et de l'artiste leur riche √©panouissement. Dans ses tableaux, les choses sont l√†, telles qu'il les aime, avec leur chaude et solide mati√®re, leur chatoyant √©clat, mais il y a aussi ce qu'on peut appeler l'au-del√† des choses, leur √Ęme secr√®te, et la mani√®re qu'elles ont de se songer ellem√™mes et de songer le reste du monde".


Marcel Brion de l'Académie Française


Voici bien des ann√©es que je suis avec grand int√©r√™t et vive sympathie, l'evolution artistique de mon ami Pio Santini, et son art, d'une solide et sinc√®re authenticit√©, pr√©sente les caract√®res qui peuvent davantage toucher tous ceux qui sont sensibles √† la po√©sie de la r√©alit√©. Il y a le monde visible et le monde invisible; entre eux. pas de barri√®res arbitraires, pas d'artificielles fronti√®res. Tout homme peut passer de l'un √† l'autre, par les chemins de la r√™verie et du r√™ve, mais √† l'artiste seul, et au po√®te, il est permis d'interpr√©ter l'irr√©alisme de la r√©alit√© et le r√©el de l'irr√©el. Pio Santini adh√®re √† la terre de toute la force de ses sens et de sa raison; il aime les o1 jets pour leur forme, leur couleur, leur pulpe. Il est tr√®s loin de l'abstraction, vers laquelle ni sa nature ni son esprit ne le portent, et il ch√©rit trop les choses pour cesser de les repr√©senter. Mais il ne peut pas les repr√©senter telles quelles, dans un naturalisme prosa√Įque et paresseux, qui est aussi √©tranger √† son temp√©rament que le serait une intellectualisation g√©om√©trique. Pio Santini sait que l'artiste est, tout en m√™me temps, intelligence, sensibilit√©, sensualit√©, r√™ve et raison. Sa peinture harmonise tout cela en offrant √† toutes les facult√©s de l'homme et de l'artiste leur riche √©panouissement. Dans ses tableaux, les choses sont l√†, telles qu'il les voit et telles qu'il les aime, avec leur chaude et solide mati√®re, leur chatoyant √©clat, mais il y a, aussi, ce qu'on peut appeler l'au-del√† des choses, leur √Ęme secr√®te, et la mani√®re qu'elles sont de se songer elles-m√™mes et de songer le reste du monde. Dans la puret√© de son cŇďur et de son art, Pio Santini laisse affluer vers lui cette immense pouss√©e qui monte de la terre, et parce que son temp√©rament est aussi un temp√©rament de po√®te, il rev√™t d'un lirisme ardent et pudique en m√™me temps les apparences v√©ridiques de l'univers. Il les transforme en les faisant plus intenses, en les rendant plus voisines de son cŇďur, et du n√ītre.


Marcel Brion




"
" L'Ňďuvre que, j'ai le plus admir√©e √† sa belle exposition, c'est une, famille dans une barque ensoleill√©e, glissant sur une eau lumineuse, nuanc√©e, comme celle que Monet aimait √† peindre √† Giverny. Un style fondamental, solide, qu'une couleur riche souligne et embellit, mais employ√©e √† propos : une habilet√© constante sans doute, niais pens√©e".


Marcel Espiau


Una definizione si fa per genere prossimo e differenza specifica. Lo specifico del pittore romano Santini: fedelt√† a se stesso, e quindi alla terra di cui √® espressione millenaria. Da pi√Ļ di vent'anni a Parigi, dove assimilava, con accorta scelta, grazie al profondo mistero di ogni radice, anche i migliori insegnamenti dell'evoluzione francese, egli ritestimonia, pudico, rigoglioso e paziente, in una epoca di transizione drammatica e di transazioni sconcertanti, che l'arte - dei colori o dei suoni, delle forme o del verbo - √® il dramma dell'anima: cio√® la vera Storia della storia degli uomini.


Mario Bergamo


Nouvelle précédente | Nouvelle suivante Pio Santini - ou l'Honneur de peindre

top